Institutions publiques en Belgique

Les administrations pour tout renseignement

Tout le monde le sait, la Belgique est un petit pays mais assez complexe. Trois langues officielles, trois communautés, trois régions, dix provinces et 589 communes constituent notre petit royaume.

Les administrations régulent toutes ces entités, c’est pourquoi il existe chez nous des administrations publiques générales, des administrations fédérales  des administrations communautaires et régionales, ainsi que des administrations provinciales et pour finir des administrations communales.

Au travail, le patronat et les syndicats

Dans le monde du travail, des organisations veillent à ce que les droits et devoirs de chaque travailleur soient respectés. Les employés font appel aux organisations syndicales tandis que les employeurs se tourneront vers les organisations patronales et professionnelles.

Poste, police et distribution d’eau

Au quotidien, les institutions publiques vous sont utiles. Pour votre maison par exemple, vous ferez appel avant toute chose au service de distribution d’eau. Pour des besoins plus secondaires, les bureaux de poste et la police locale ou fédérale pourront vous aider.

En cas d’infraction à la loi, la police peut vous arrêter, et selon la gravité de votre cas vous pouvez être invité à comparaître devant une cour ou un tribunal.

Les institutions pour l’aide aux enfants et à la famille

Si un enfant se retrouve sans famille, l’orphelinat veillera à l’accueillir. Par la suite, que l’adolescent soit placé dans une famille d’accueil ou non, il pourra toujours se tourner vers les services d’aide à la jeunesse, quels que soient ses besoins.

Si vous rencontrez des difficultés au sein de votre famille, vous pouvez contacter l’aide familiale ou le CPAS.

Votre famille doit également être protégée. Inscrivez-vous auprès d’une mutualité afin de bénéficier des avantages de la sécurité sociale comme le remboursement des frais médicaux par exemple.

Décès d’un proche, que faire ?

En cas du décès d’un de vos proches, prenez contact avec une entreprise de pompes funèbres pour organiser l’enterrement. Pensez également à choisir le cimetière de votre choix selon votre culte religieux.

Dans le cas où votre animal de compagnie meurt, sachez également qu’il existe des cimetières et crématoriums pour animaux.